Mon parcours

Enfant, j’ai toujours été attirée par les grands espaces et les animaux… Future vétérinaire?!
Et bien non! Ayant une certaine sensibilité concernant les actes médicaux, je n’ai pas envisagé les études pour accéder à ce métier dont j’avais longtemps rêvé…

Le début des études

Je me suis tournée vers la chimie, avec l’objectif de participer, en tant que chercheur, au développement de produits et de méthodes à visée thérapeutique…
Pour cela, j’ai préparé pendant 3 ans les concours d’entrée en école d’ingénieurs. En vain.
Après avoir côtoyé au plus près la rigueur et l’acharnement, mais toujours en quête d’évolution dans le domaine de la chimie thérapeutique, j’ai validé une licence de chimie en 2012 (à Tours, 37) puis une maîtrise de chimie l’année suivante (à Bordeaux, 33).
Ce n’est qu’après deux nouvelles années d’obstination pour décrocher le fameux Graal-bac+5, et au fil des stages en laboratoires de recherche publique, que j’ai compris certaines stratégies.
Stratégies trop divergentes par rapport au sens que j’avais choisi de donner à mon métier, et plus largement, à ma vie.

Un grand virage

Pour accompagner mes réflexions, j’ai eu la chance, en 2015, de travailler 6 mois dans un laboratoire de produits de santé naturels, à Québec. Nature et émerveillement étaient au rendez-vous! Au labo, j’ai découvert les bases de l’homéopathie, de la phytothérapie et j’ai appris à préparer de nombreuses galéniques (pommades, baumes, macérats, granules etc).

Les portes d’un nouveau métier

Fort de cette expérience, il m’était inconcevable de dissocier nature et santé, et c’est ce qui m’a conduit à la naturopathie.
Je me suis donc formée dans une des écoles affiliées à la Fédération française des Écoles de NAturopathie: l’Institut Euro Nature de Toulouse (31), pendant une année aussi intense qu’enrichissante.

Diplômée en décembre 2016, je continue à apprendre de tous les chemins qu’ouvre la naturopathie.

Des techniques enrichissantes

Aussi, la pleine santé résidant dans l’harmonie de nos différents corps, j’ai suivi une formation en soins énergétiques auprès de Corinne Vaquier. Naturopathe et praticienne en psychogestionnel, elle pratique les soins énergétiques selon les enseignements du Dr. Luc Bodin.

Pour mieux accompagner les futures mamans et les bébés, j’ai appris le massage bien-être spécifique à la femme enceinte ainsi que l’animation d’atelier de massage d’un parent vers son bébé. J’ai reçu cet enseignement à l’école Shen-Ti, dont l’approche englobe le corps et l’esprit.

Pour permettre à tous ceux qui sont touchés par le cancer, j’ai suivi différentes formations pour compléter la palette de couleurs d’un métier déjà vaste. J’ai approfondi l’approche naturopathique mais aussi la pratique manuelle qu’est la réflexologie. Ainsi, je me suis spécialisée en réflexothérapie combinée afin de réaliser des séances spécifiques pour accompagner les symptômes de la maladie mais aussi ceux des traitements.

Pour les femmes qui souhaitent améliorer la qualité et l’esthétique de leur peau, je pratique le palper-rouler manuel. Cette technique mise au point par les kinésithérapeutes a inspiré de nombreuses machines et accessoires tentant de reproduire ses effets est reconnue comme LE traitement anti-cellulite le plus bénéfique, à la fois par le monde médical et par les spécialistes de la beauté.

Si vous le souhaitez, je serai ravie de vous accompagner en tant qu’éducatrice de santé ou lors d’une séance bien-être. (réflexologie plantairemassage bien-être ou séance de soins énergétiques)

Chaque année, je renouvelle mon appartenance au  répertoire professionnel des éducateurs de santé naturopathes certifié par l’OMNES. (Organisation de la Médecine Naturelle et de l’Éducation Sanitaire; association professionnelle depuis 1981)

Je tiens à préciser que la naturopathie ne se substitue pas à la médecine conventionnelle.
C’est une médecine complémentaire. 

.

EURO NATURE

La FéNa

 

OMNES - naturopathie - toulouse - henrichemont