Origine

La naturopathie repose sur les principes énoncés, durant l’Antiquité, par Hippocrate. En alliant lois naturelles et physiologie, il nous révélait déjà comment aller vers  notre « médecin intérieur »:

  • Primum non nocere  D’abord, ne pas nuire, l’objectif est d’accompagner nos forces intérieures.
  • Vis medicatrix naturae  La nature est guérisseuse. Elle nous guide par ses rythmes et ses principes, suivons la!
  • Tolle causam  Rechercher la cause de la perte de la santé, et la traiter.
  • Deinde purgare  Détoxifier l’organisme, et le purifier.
  • Docere  L’enseignement…ce que la nature nous apprend, nous devons le transmettre.

C’est à la fin du XIXe siècle que la naturopathie apparaît en tant que telle (Nature’s path) aux Etats-Unis, grâce à John Scheel et Benedict Lust. En France,  c’est en 1935 que le biologiste Pierre Valentin Marchesseau fera la synthèse des travaux de nombreux hygiénistes.

Aujourd’hui, la naturopathie est reconnue médecine traditionnelle par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Elle est définie comme étant: « un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques ».

C’est l’art et la pratique de l’hygiène vitale, qui permet d’être et de rester en bonne santé.